Ma compta perso avec Grisbi

Jusqu'à présent je n'ai jamais réellement eu besoin de "faire les comptes", ma gestion de compte se limitant à contrôler le montant du compte.

En d'autres termes j'avais juste besoin d'un suivi de trésorerie : la consultation des relevés de compte suffisant amplement. D'autant qu'avec l'accès en ligne à ma banque, j'avais accès au montant en quasi temps réel.

Hors depuis peu j'ai des mouvements réguliers (salaire, assurance, etc.) ... et il va y avoir les impôts et tout un tas de joyeuseries qu'il serait bon d'anticiper. Dans ce contexte, disposer d'un outil de gestion d'une comptabilité personnelle peut s'avérer utile.

C'est Grisbi que j'ai choisi et ai procédé ce soir à sa mise en place.

Choix de l'outil

Une réponse simple est que c'est un outil que j'utilisais déjà :).

D'une manière plus pertinente, quelques arguments en faveur de Grisbi, qui ont justifié son choix :

  • De ce que j'en ai vu il rempli mon besoin actuel : gestion du solde, multi-comptes, échéanciers, statistiques, ...
  • Couverture fonctionnelle pouvant répondre à d'éventuels besoins futurs : gestion des taux d'intérêt, par exemple.
  • Agréable à utiliser

Voila pour ses qualités intrinsèques : ce n'est pas nécessairement le seul dans ce cas là, j'avoue ne pas les avoir tous testés. Un autre paramètre important pour mes logiciels perso : il est libre, gratuit et multi-plateformes.

Sans compter le fait qu'il est développé par une équipe française et adapté à la comptabilité du pays.

Mise en place

Ceci n'est pas un tutoriel sur l'installation et la configuration de l'outil : ce genre d'information sera documenté sur la page du logiciel dans le wiki.

Mon propos du jour est de décrire les étapes de la constitution d'un fichier à jour, en mesure d'être utilisé.

Reprise des données

Comme indiqué plus haut dans le billet, j'étais déjà utilisateur de l'outil : j'avais saisi la totalité des relevés de mon compte courant en ma possession, soit 6 ans de données.

Au départ j'avais pour idée de repartir d'un fichier vierge et de procéder à l'importation de l'existant. Mais, j'avais renseigné des tiers et catégorisé pour certains mouvement : il était plus simple et plus judicieux de reprendre les données en l'état.

J'ai donc ouvert mon fichier original et après quelques écrans m'informant que Grisbi est dans une version plus récente que celle qui avait servi à la création du fichier, ainsi que quelques erreurs de signalées, me voila avec un fichier à jour.

Les erreurs ne concernant pas les dates ou les montants, je les considère comme non limitantes.

Importation des derniers mouvements

Je n'ai découvert qu'il y a peu que ma banque me permettait d'importer les mouvements disponibles en consultation. Pensant n'avoir qu'un mois d'historique, j'ai également découvert que je disposais d'un trimestre de données : il est intéressant de ne pas avoir à les saisir manuellement.

Côté banque j'ai le choix entre les formats ofx, qif et csv. Côté logiciel on les prends tous en charge ... j'ai donc fait un choix : ofx, pour son côté XML.

L'importation : ok ! Pas super satisfait des descriptions des mouvements, en comparaison au relevé de compte ... mais peu importe : l'objectif était d'avoir des montants à jour.

On s'occupera de la qualité des données une autre fois. :).

Joindre les deux bouts

Le problème est que je ne dispose pas de toutes les données : mon historique s'arrête au mois de mars et mon importation débute en juin.

Ayant un relevé de la période sous la main, j'ai procédé à un peu de saisie manuelle. Il me manque environ deux mois.

J'ai donc créé un mouvement "tampon", d'un montant correspondant à la somme des opérations manquantes, et le tour est joué : j'ai un fichier à jour sur les montants ... et donc exploitable.

Après on rentre dans une boucle d'amélioration continue, des données et de leur exploitation. nerd

Le mot de la fin

Cela fait un moment que je pensais à faire ce travail pour (re)commencer à employer l'outil. Le truc c'est que ce n'est pas actuellement un besoin avéré.

L’événement déclencheur est un changement de banque d'agence de caisse ... bref, le fait d'avoir un nouveau compte. Ce n'est pas encore lui qui est mon compte principal, mais c'est lui qui m'a donné envie de commencer à prendre de bonnes habitudes, Grisbi en étant l'outillage.

Et, même si c'est une fausse excuse, je ne m'y prends que maintenant ... car ma version de Firefox vient juste d'être homologué par ma banque : je peux enfin m'en servir pour accéder à mes comptes en ligne.

Et pour ce qui est de la reprise des données, même si on pourrait discuter de la pertinence des mes saisies manuelles réalisées jusqu'à présent, on conviendra qu'il aurait été idiot de perdre ce patrimoine.

En plus je pourrais faire des stats de la mort qui tue.cool

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet